Du vide.

Ils s'y perdraient.

181215

Lord Jim.

Le gris, la pluie, le froid, la solitude, le matin, le désespoir, la tristesse, la douleur, l'ennui.

Parfois, je déteste sincèrement la vie.

"Douce Loire, un jour je me jetterai là où tes bras se croisent."

[0]

161215

Parfois, au milieu du tourbillon, certaines choses ont un goût de première fois.

Les autres, évidemment, se contentent d'attendre, sales et collantes ; la pire reste, omniprésente.

[0]

090915

L'oeuvre au noir.

Imaginais-tu, mon plus bel amour, qu'il faudrait toutes ces années pour faire battre un coeur à nouveau ?

Imaginais-tu, mon plus beau souvenir, que tu resterais un miroir.

Mon amour. Un peu plus tous les jours.

[0]

181114

"il y a 30 min je pleurais en disant que j'aurais du mourir il y a bien longtemps !"

Rien à répondre, il n'y a jamais rien eu à répondre tellement tout a toujours été vrai.

[0]

240814

La vitesse des choses.

Des flots de larmes, des flots de nulle part ; les sources renaissant à la base de mes nerfs, un regard, des lèvres, un autre regard, noir, violent, un regard de fin et de destruction. Elle dit jalousie, parce qu'elle sourit en passant la main dans mes cheveux sans vie, elle dit jalousie mais je lui dis que non, que. Et puis, une seconde de silence, peut être mille, et s'élever, ramasser, disparaitre, sans un bruit. Du silence. Il faudrait garder le silence. Même après le bond, inattendu, regards choqués, inquiets. Tu peux nous laisser, s'il te plait. Rien à dire, rien à ajouter. Il faudrait soustraire, mais on peut pas, jamais, c'est la règle, sinon tout serait trop simple. Il faut se contenter d'ajouter, ou se taire et quitter la pièce, la soirée, la vie. Si seulement, la vie. Si seulement. Ad lib. Manque de courage. Trop facile, trop nul. Rêve, rêve. Rêve. Et vie, encore. Deuxième fois. Espoir flou, ou juste un beau moment, regard infini, transperçant, Saint François et Saint Esprit laser, la même chose, sans nom, ou impossible à prononcer. colèrejalousieviolenceinquiétudedoute-ou-juste-quelque-chose-d-interrogateur-genre. Et bim. Foudroyé, des larmes à la fuite, toujours fuir, et se mordre les poignets - mais pourquoi les poignets ? - jusqu'à laisser une marque - en même temps, un poignet c'est bien, ça ne sert à rien, ça tourne, et ça danse, presque, sur une musique répétive, techno, trance, bim. Ah ah. Et dans les mille sons qui traversent du même coup, sa bouche, la mienne, ses yeux à lui, et le reste du monde dont on se fout, là, exactement, il n'en reste qu'un, le silence qui suit. Alors que le morceau, tu vois, je ne crois pas qu'il se soit arrêté, je crois qu'il continue, mais je n'entends plus rien parce qu'il y a des larmes dans mes yeux, et je me demande ce que foutent mes tympans parce qu'on dirait que c'est juste dans mes yeux, mais en fait, tout s'est fermé, brutalement, lockdown, du silence, du blanc, du vide, de l'intérieur de mes paupières au fond de mon coeur - oui, de mon coeur, mais le vide est aussi sous ma langue, sur ma peau et tout autour, il s'insinsue, un instant à peine, en moi, et tout est fermé. C'est la fin. Rentrer. Se taire. Enfin.

Et continuer, de toutes façons.

[1]

190414

Rhum for Pauline

Il faudrait dire aux gens qu'on les aime,
Là maintenant, même juste pour un instant.

Elle danse, dans ce carré fermé de murs, découpé dans le toit, elle danse au bout de mes doigts,
Je tremble au bout de ses lèvres - comme un enfant ; terrible.

Elle danse, et je l'embrasse et je la perds, et je voudrais la retrouver mais elle est perdue,
Et j'aurais, tellement, bien, aimé, si tu, avais envie, voulais ; 
J'étais en vie, j'avais envie. Comme dans les films.

[3]

011213

En dessous du volcan.

A pleine bouche, la vie ; en pleine gueule aussi.

Avant, je pleurais mes amours par ici, les larmes avaient un goût de vodka, les premières traces, les premières lignes apportaient à ma peau, à mon cerveau, une étrange inspiration. Tout semblait plus dur, plus violent, plus grand aussi. L'amour c'était immense, violent et destructeur, partout infiltré dans mon coeur en constante explosion.

Avec le temps, tout a un peu changé ; tout est plus diffus, plus calme, plus chimique aussi. Le temps s'est arrêté un jour, je ne m'en suis même pas rendu compte aussitôt, j'ai laissé filer, je n'ai rien fait pour changer quoi que ce soit, puisque tout était comme ça, simplement comme ça.

Parfois, pourtant, sans contrôle, une explosion, violente, intense. J'ai beau embrassé toutes ces lèvres avec une facilité étonnante, ça n'arrive que rarement, ça remonte, d'un coup, du fond de mon coeur érodé ; son corps qu'elle sert contre le mien, ses lèvres - "il faut prendre le contrôle".

J'ai perdu le fil,
Je n'ai plus envie de vous raconter.

[1]

070913

C'est joli, quand presque rien ne commence, tout doucement.

Il est moins beau que toi,
Mais on ne devrait jamais dire des choses comme ça.

[0]

060913

Floride.

"Tu sors d'un roman."

C'est tombé comme ça sur ma subite tristesse, elle sourit pourtant, elle a l'air perdue, emportée mais ailleurs, ; je ne sais plus comment nos mains se sont serrées mais je l'ai voulu longtemps, elle me regardait et parlait, et je l'écoutais en silence, sans perdre un écart de son regard ; on s'est embrassé longtemps, terriblement doucement, ces lèvres presque immobiles malgré ses mains s'évadant contre moi, on se serre longtemps l'un contre l'autre, sa main entre nous, pressé contre mon coeur ; impossible, rien à dire, c'est déjà n'importe quoi, elle ne peut s'en défaire, moi non plus, elle sort aussi d'un roman.

[0]

260813

Sinon je suis* abordable, absent, absolu, acide, admiratif, admissible, adorable, aérien, agréable, agressif, aimable, alcoolique, aléatoire, amaigri, amical, amoral, amusant, amusé, angélique, antimilitariste, apocryphe, appliqué, approximatif, attachant, asexué, asiatique, attirant, attiré, avenant, barré, bas, béat, beau, bien, bienvenu, bipolaire, bisexuel, bizarre, blasphématoire, bon, bourré, brillant, brisé, bronzé, brouillon, brûlant, brun, câlin, calme, cassé, casse-cou, casse-gueule, chaotique, charismatique, charmant, charmeur, charnel, châtain, chaud, chéri, chiant, chouette, claqué, complexe, complice, con, condamné, consentant, contradictoire, cool, convenable, coquet, correct, corruptible, coupable, crédible, creux, cruel, cultivé, cynique, débile, débordant, débraillé, débutant, décadent, décousu, déçu, dédaigneux, défaitiste, dégueulasse, délectable, délicieux, délirant, démissionnaire, dépravé, dérangé, désabusé, désagréable, désenchanté, diabolique, diplômé, discret, disponible, docile, double, doué, douillet, douteux, doux, drôle, ébouriffé, éclatant, efféminé, efficace, effrayé, égoïste, électrique, élégant, ému, enchanté, énervant, énervé, enflammé, engagé, enjôleur, enjoué, épris, épuisé, éteint, étourdi, éveillé, excellent, excité, exclusif, excusable, exigent, expéditif, extatique, facile, faible, fainéant, fatigué, festif, fichu, fidèle, flamboyant, flegmatique, flexible, flou, fluctuant, fluet, formidable, fou, franc, frêle, frénétique, frigide, frivole, froid, frugal, frustrant, funeste, futile, gai, galant, gamin, glacé, glauque, grandiloquent, hagard, halluciné, hasardeux, hautain, hésitant, hilare, honnête, horrible, hospitalier, humain, idéaliste, idiot, illicite, imberbe, impatient, impie, impertinent, immortel, impossible, impressionnant, inaccompli, inactif, inattentif, incohérent, incomplet, inconditionnel, inconnu, inconsistant, incroyable, incrédule, indécent, indécis, indépendant, indigne, inégal, infernal, infini, injoignable, injuste, insatiable, insatisfait, insensé, insensible, insomniaque, instable, insuffisant, insupportable, intellectuel, intenable, intense, intéressant, intéressé, introspectif, inutile, invisible, invivable, irrationnel, irréaliste, irrécupérable, irresponsable, irritable, ivre, jaloux, jeune, joufflu, jouissif, jovial, joyeux, judéo-chrétien, lâche, las, léger, lisse, livide, logique, lointain, loquace, louche, lucide, lugubre, lunatique, lyrique, macabre, magique, magnifique, maigre, majeur, maladif, malfaisant, malicieux, malin, malsain, masculin, masqué, matérialiste, matinal, méchant, mécontent, médiocre, méfiant, mégalomane, méprisant, mesquin, méthodique, méticuleux, mielleux, mièvre, mignon, minable, mince, minimaliste, minuscule, minutieux, misanthrope, mitigé, mobile, monstrueux, morbide, mordu, mortel, narcissique, nauséeux, navrant, négatif, négligent neutre, névrosé, nocif, nocturne, normal, novice, nu, nul, obstiné, occupé, odieux, offensé, opaque, opportuniste, organisé, orgiaque, orgueilleux, original, osseux, outré, ouvert, pâle, paralysé, paresseux, parfait, partial, passionné, patient, paumé, peinard, pensif, perdu, pernicieux, perplexe, persuasif, pertinent, pessimiste, petit, peureux, phobique, pimpant, planqué, pluvieux, poétique, pointilleux, pointu, poli, pompette, ponctuel, pop, posé, possédé, pragmatique, précaire, précautionneux, précieux, précis, précoce, présomptueux, pressé, proche, productif, propre, prude, prudent, psychédélique, puéril, punk, pur, rabat-joie, raffiné, râleur, rapide, rare, raté, rationnel, ravissant, réel, réfléchi, réglo, relaxant, religieux, résolu, resplendissant, retardé, retors, rêvé, revendicatif, révérencieux, rêveur, révolté, ridicule, rigide, rigolo, risible, rose, rouillé, rusé, sadique, sage, sain, saint, salé, sanguinolent, sartrien, sauvage, savant, scandaleux, sceptique, scientifique, sec, secret, séducteur, séduisant, sensé, sensible, sensuel, sentimental, serbe, seul, silencieux, simpliste, sincère, social, soûl, souriant, sournois, spirituel, splendide, spontané, squelettique, stoïque, stupéfiant, stupide, suave, sublime, subtil, sucré, suicidaire, sulfureux, superbe, superficiel, superflu, supportable, sûr, svelte, synthétique, taciturne, talentueux, tragique, troublant, tendre, tendu, ténébreux, tentant, timide, tolérant, tolérable, toqué, tourmenté, toxicomane, toxique, tragique, tranquille, transi, travesti, tricard, triste, troublé, turbulent, usé, utile, utopiste, vague, vain, valide, vil, vivant, volage, volatil, volubile, vulnérable. 

*Je le suis, ou je l'ai été, ou on l'a dit de moi. Parfois ironiquement, parfois avec haine, mais j'imagine que rien n'est dû au hasard.

[0]